SOS : une tique veut manger mon chat !

SOS : une tique veut manger mon chat !

Une piqûre de tique chez l'humain ou le chien peut causer la maladie de Lyme et, par la bande, des dommages irréversibles aux reins. Qu'en est-il des chats?

3 avril 2019

Il n'est pas rare pour un chat de se faire piquer par une tique. Heureusement, selon les données actuelles, les chats ne semblent pas développer la maladie de Lyme. Toutefois, ils ne sont pas pour autant entièrement hors de danger en cas de piqûre. En effet, dès qu'il s'accroche à un animal, ce minuscule parasite peut lui transmettre une pathologie infectieuse dans les 24 à 48 heures.


Actions et réactions


Conséquemment, si on trouve une tique sur notre chat, on doit la retirer le plus rapidement possible, à l'aide d'un tire-tiques ou en tirant délicatement mais fermement à sa base avec une pince à sourcils, en prenant bien soin de ne pas écraser le parasite.


« On s'assurera aussi de bien nettoyer la plaie de l'animal et de surveiller son état dans les jours qui suivent, afin de s'assurer qu'il n'y a pas de complications », explique la présidente de l'Ordre des médecins vétérinaires du Québec, Dre Caroline Kilsdonk.


Il est en outre recommandé de déposer la petite bestiole dans un pot hermétique afin la faire analyser en laboratoire. C'est là le meilleur moyen de savoir si elle est porteuse d'une infection quelconque, comme l'hémobartonellose (aussi appelée mycoplasmose), qui peut toucher les globules rouges puis causer de l'anémie chez le félin, mais qui se traite avec des antibiotiques.


Pas de panique !



Cela dit, il ne faudrait surtout pas s'inquiéter outre mesure, croit Dre Kilsdonk, car le risque d'infection est faible. « Il n'est pas impossible que la piqûre enfle, cause une bosse ou un écoulement, précise-t-elle. Dans de rares cas, une infection peut également causer une fièvre, des vomissements ou de la diarrhée. Mais la très grande majorité du temps, les chats s'en tirent indemnes. » Idem pour ceux avec qui ils cohabitent. « Une fois que la tique a piqué et s'est repue, il est très peu probable qu'elle s'attaque à un autre animal ou humain. »


Pour prévenir les piqûres de tiques chez les chats d'extérieur (car les cas de chats d'intérieur piqués sont exceptionnels), on recommande d'utiliser des produits antiparasitaires durant les périodes à risque, soit dès que la température extérieure avoisine quatre degrés Celsius et plus. « Il existe des répulsifs topiques qui empêchent les tiques de s'accrocher aux animaux, ajoute Dre Kilsdonk, ainsi que des médicaments qu'on administre par voie orale et qui font en sorte que, si l'animal est piqué par une tique, celle-ci s'empoisonnera en suçant son sang. » Dans tous les cas, mieux vaut consulter un vétérinaire pour choisir le bon produit et l'utiliser adéquatement, puisque certains produits peuvent être nocifs pour les chats.


La prévention par l'observation


Si certains chats piqués ont tendance à gratter frénétiquement la zone affectée, d'autres ne réagiront pas à la présence du parasite sur leur peau. Il est donc avisé de prendre régulièrement le temps de faire un examen de minou en le flattant partout et en inspectant bien son pelage pour s'assurer qu'il est exempt de toutes lésions.


D'autant plus que, comme le rappelle la vétérinaire, « ça peut nous permettre de découvrir une piqûre de tique, mais également une tumeur, une infection, une plaie ou divers autres problèmes de santé. » Preuve, s'il en fallait, qu'on aurait tort de sous-estimer l'importance de nos séances quotidiennes de câlins félins !

Voir plus d’articles
Copié dans le presse-papier

Ce site utilise des témoins

Nous utilisons des témoins (cookies), soit de petits fichiers texte téléchargés dans votre ordinateur ou d'autres appareils pour conserver vos préférences sur notre site. En utilisant ce site, vous acceptez notre politique d’utilisation de témoins.

J'ai compris