On sort à Montréal

On sort à Montréal

Après avoir fréquenté des « cat cafés » au Japon et en Corée du Sud, un passionné de chats s'est lancé dans l'aventure. Amoureux des félins, c'est par ici!

3 avril 2019

On y vient pour profiter de la compagnie des chats le temps de déguster un café finement présenté, de manger un grilled cheese Cat Lady ou de se laisser tenter par le fameux Chaud pain perdu, un dessert qui fait le bonheur d'une clientèle assidue.


Après avoir fréquenté des « cat cafés » au Japon et en Corée du Sud, où le concept est très populaire, Clément Marty est tombé sous le charme. En 2014, ce passionné des chats décide alors d'ouvrir le premier endroit du genre en Amérique du Nord, à Montréal.


Ce qui frappe en mettant le pied dans son café, ce sont les photos géantes joliment encadrées de résidents permanents, du passé comme du présent : Luciole, Mousse, Gustave, Luzerne, Sheldon, Pixel, Luna et Milady. Mais notre regard est vite attiré par les chats eux-mêmes. Certains se promènent entre les tables, d'autres jouent avec les clients ou font la sieste dans des endroits aménagés pour eux. Le café, c'est leur maison.


Ils sont entraînés à ne pas monter sur les tables quand les clients mangent, et ces derniers ne peuvent les nourrir."


La cuisine leur est bien sûr interdite. S'ils n'ont pas envie d'interagir avec les humains, ils peuvent se retirer dans une pièce qui leur est entièrement dédiée, à l'arrière. C'est là que se trouvent aussi les 12 litières.


Il faut dire que le propriétaire a fait appel aux services du comportementaliste félin Daniel Filion, d'Éduchateur. Le lieu a donc été conçu pour favoriser le bien-être des clients, certes, mais aussi des chats, sélectionnés soigneusement dans divers refuges pour leur caractère sociable.


Le Chat L'Heureux est aussi un lieu d'adoption et de sensibilisation à la cause animale. Outre ses sept ou huit minous à demeure, le café accueille des chatons des Services Animaliers de la Rive-Sud. Ces petits félins y séjournent pendant trois mois, histoire d'apprendre à socialiser. Quand ils sont fins prêts à l'adoption, on trouve la famille adéquate pour chaque profil. Le processus est long et rigoureux, mais trouve toujours une fin heureuse. Parce que la mission de Clément Marty, c'est de rendre les chats heureux. Et le bonheur du chat commence par celui d'un Pawsie épanoui.


Café Chat L'Heureux, 172 Duluth E, Montréal.
http://www.cafechatlheureux.com/


Crédit photo : Terry Thibeault et Café Chat l'heureux

Voir plus d’articles
Copié dans le presse-papier

Ce site utilise des témoins

Nous utilisons des témoins (cookies), soit de petits fichiers texte téléchargés dans votre ordinateur ou d'autres appareils pour conserver vos préférences sur notre site. En utilisant ce site, vous acceptez notre politique d’utilisation de témoins.

J'ai compris